En mai, tu vas voter

By | 31 mai 2020

Même si certains le sous-estiment, c’est LE grand moment de cette année 2017. Tout récemment, j’ai participé à un incentive très plaisant à Lille. Et, durant le dîner, mes collègues et moi avons discuté des prochaines élections avec pas mal de gens. Et j’ai remarqué que pas mal d’entre eux étaient las de tout ce cirque. Certains envisageaient même de faire l’impasse. Mais d’après moi, ces gens-là s’égarent. Bon sang, aucune élection présidentielle depuis le début de la Ve république n’a été plus primordiale que celle en approche. Cette année déterminera plus que jamais de notre avenir. Notre pays suit la pente descendante depuis tellement de temps qu’il est presque marginalisé à l’échelle internationale. Il suffit de penser à l’interview où Donald Trump se représente l’Europe : à aucun moment il n’évoque à un moment notre pays. Histoire d’être juste, cette omission est pour partie à mettre sur le compte d’une manipulation dépourvue de subtilité: il veut créer le chaos. Pour autant, il est significatif que ce soit la France qui soit ignorée : le pays a été saigné à blanc par trois quinquennats lamentables. Il est donc capital pour nous d’élire un leader puissant, assez brillant pour nous faire sortir de notre marasme, que ce soit sur le plan économique ou géopolitique. Et au vu du retard accumulé, le challenge s’avère compliqué ! Un ou deux candidats pourraient relever ce défi, en fait. Je ne livrerai aucun nom, pour la simple et bonne raison que je n’ai pas encore déterminé mon choix. Je comprends pleinement les citoyens qui sont découragés par par les promesses non tenues. Mais il ne faut pas flancher.Il faut choisir un président capable de rassembler et tout faire, cette fois, pour qu’il tienne ses engagements. Ne pas hésiter à manifester à partir du moment où il semble vouloir flancher devant tout ce qu’il y a à faire. L’effondrement de la France n’est pas seulement la faute de nos élites. Nous aurions pu faire mieux. Nous sommes une démocratie, et en tant que telle, nous avons le pouvoir. Mais si nous ne faisons rien, alors nous sommes aussi responsables que nos dirigeants. En tout cas, j’ai été charmé par cet incentive vraiment réussi. Du vrai travail d’orfèvre. Voici l’agence qui s’en occupait, si vous cherchez une agence événementielle.